Perpignan : Cocaïne, armes à feu et cannabis découverts dans une casse auto

DIVERSIFICATION L’un des hommes était par ailleurs recherché pour purger une peine de six ans ferme dans le cadre d’une autre affaire de drogue

Jérôme Diesnis
Dans la casse automobile, on ne faisait pas que s'occuper des voitures.
Dans la casse automobile, on ne faisait pas que s'occuper des voitures. — Gendarmerie des Pyrénées-Orientales

Jugés en comparution directe, deux hommes ont été condamnés à des peines de prison par le tribunal correctionnel de Perpignan. L’un d’entre eux, en récidive, a écopé d’un an de prison ferme. Auquel s’ajoutent six années d’incarcération puisqu’il était recherché dans le cadre d’une autre affaire de stupéfiants.

A la suite d’un dispositif mis en place par les gendarmes de Perpignan, les gendarmes avaient découvert des plants de cannabis cultivés dans une casse auto. « Lors de la perquisition, les enquêteurs découvrent de la cocaïne et des armes non déclarées (deux fusils semi-automatiques, une carabine semi-automatique et une carabine) ainsi que de nombreuses cartouches », détaillent les militaires.

Il s’agissait de la cinquième intervention dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants en une semaine par la gendarmerie des Pyrénées-Orientales. Au total ce sont 48 pieds de cannabis, mais aussi 58,1 kg de cannabis, 161 grammes de cocaïne, des armes de chasse et 117 paquets de cigarettes qui ont été saisis.