Puy-de-Dôme : Un homme condamné à 20 ans de prison pour un meurtre sordide

ASSISES L'accusé avait tabassé sa victime pendant des heures avant de la jeter par la fenêtre

20 Minutes avec agence
Le meurtrier a été condamné à vingt ans de prison. Illustration.
Le meurtrier a été condamné à vingt ans de prison. Illustration. — E. Frisullo

Le meurtrier d'Ahlifa Messaoudi a été condamné à vingt ans de prison par la cour d'assises de Riom (Puy-de-Dôme), ce vendredi. Sébastien Ali-Sénéchal, âgé de 48 ans, était accusé d'avoir tué la victime au sein du foyer Adoma de Cébazat, le 11 avril 2020 ; rapporte La Montagne.

La victime avait agonisé au pied de l'immeuble

Ce jour-là, excédé par le bruit d'Ahlifa Messaoudi pendant la soirée, il l'a enfermé dans une buanderie et roué de coups pendant deux à trois heures. Puis, au beau milieu de la nuit, il l'a jeté par la fenêtre et l'a laissé agoniser au pied de l'immeuble. Cette scène macabre a été filmée par une caméra de surveillance. Secourue par des résidents au petit matin, la victime est décédée à l'hôpital deux jours plus tard.

Lors du procès, les avocats de Sébastien Ali-Sénéchal ont plaidé pour une altération du discernement due à des troubles de personnalité schizoïde, s'appuyant sur le rapport d'un psychiatre. L'avocate générale, elle, a dénoncé un acte réfléchi.