Montpellier : Sept ans de prison pour le chauffard ivre qui avait tué une femme enceinte

DRAME En état de récidive, il conduisait également sans assurance et en excès de vitesse

Jérôme Diesnis
— 
Le tribunal correctionnel de Montpellier
Le tribunal correctionnel de Montpellier — Nicolas Bonzom / Agence Maxele Presse

Un homme âgé de 30 ans a été condamné à sept ans de prison par le tribunal correctionnel de Montpellier pour avoir tué une femme enceinte, alors qu’elle se rendait en voiture à son travail.

L’accident s’était produit à Poussan, une commune de l’Hérault située à une quinzaine de kilomètres de Sète et environ trente kilomètres de Montpellier. Déjà condamné à trois mois de prison ferme en 2016 pour conduite en état d’ivresse, il avait récidivé le 30 juillet.

Condamné pour homicide involontaire, il a fait appel de la décision

Après avoir bu toute la nuit, il avait pris le volant. Lorsque sa voiture avait percuté au petit matin celle de Krystelle. La jeune femme âgée de 30 ans se rendait à son dernier jour de travail avant de partir en vacances. Il conduisait avec 2 grammes d’alcool par litre de sang, roulait sans assurance et en excès de vitesse : le compteur était resté bloqué à 115 km/h lors de l’accident.

En 2016, lors de sa première condamnation, sa peine de trois mois de prison avait été aménagée. Il avait été placé sous bracelet électronique. Condamné cette fois à sept ans d’emprisonnement, il a fait appel de sa condamnation.