Loiret : Une enseignante de maternelle condamnée pour violences physiques et psychologiques

HUMILIATIONS Les victimes étaient âgées de 3 à 6 ans

20 Minutes avec agence
Salle de classe vide un jour avant la rentree des eleves.
Salle de classe vide un jour avant la rentree des eleves. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Une enseignante de maternelle âgée d’une quarantaine d’années a été condamnée, ce lundi, par le tribunal de Montargis (Loiret), à dix mois de prison avec un sursis probatoire de deux ans. Elle était poursuivie pour violences physiques et psychologiques sur six enfants et harcèlement moral sur deux collègues, rapporte La République du Centre.

Les faits ont eu lieu dans le village de Courtenay, entre 2018 et 2021. La professeur des écoles s’en est prise à des enfants âgés de 3 à 6 ans. Ces derniers ont été bousculés, humiliés ou même frappés à coups de pied. La prévenue allait jusqu’à interdire parfois à ses élèves de se rendre aux toilettes.

Interdiction d’exercer auprès d’enfants

A la barre, en juin dernier lors de son procès, l’enseignante s’était défendue en mettant en avant sa rigueur et son exigence. Elle avait contesté les humiliations et les colères évoquées par les élèves, assurant que tout cela n’était qu’un complot entretenu par ses collègues qui souhaitaient la voir quitter l’établissement.

En plus de la peine de prison, la professeure a été condamnée à une interdiction d’exercer une activité auprès d’enfants, pour une durée de dix mois. Elle devra aussi indemniser ses victimes et être suivie psychologiquement.