Bobigny: Sursis pour le professeur de collège qui harcelait sexuellement une collègue

TRIBUNAL En tout, sept jeunes enseignantes du collège avaient dénoncé le comportement du prévenu

20 Minutes avec agence
Le ministère public avait requis une peine de 30 mois de prison, dont 12 ferme.
Le ministère public avait requis une peine de 30 mois de prison, dont 12 ferme. — Pixabay / AJEL

Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a reconnu coupable de harcèlement sexuel un professeur de mathématiques de 42 ans ce mardi. L’homme s’en était pris à une autre enseignante du collège Robespierre d’Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) en début de carrière. Six autres professeures, exerçant elles aussi depuis peu, avaient dénoncé ses agissements, indique Le Parisien.

Le procureur n’avait cependant estimé que les faits décrits, intervenus entre 2015 et 2019, ne tombaient sous le coup du harcèlement sexuel que pour deux enseignantes. Le prévenu a été condamné à trois mois de prison avec sursis ainsi qu’à 1.000 euros de dommages et intérêts en pour le préjudice moral subi par la victime.

Lors de l’audience en juin, le prévenu avait évoqué des « blagues à deux balles » parfois « déplacées » et un « humour peut-être un peu lourd » pouvant devenir « graveleux ». La victime avait reçu des mails faisant référence à ses fesses, au reste de son corps et à des activités sexuelles.