20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENQUÊTELe passager d’une voiture volée hospitalisé sous contrainte

Nord : Hospitalisation sous contrainte du passager d’une voiture dont le conducteur a été tué par un tir policier

ENQUÊTEAprès la mise en examen du policier auteur du tir mortel, le parquet de Lille a annoncé que la garde à vue du passager du véhicule, dont le conducteur est mort, avait été suspendue le temps de son hospitalisation sous contrainte
Illustration d'un véhicule banalisé de la police.
Illustration d'un véhicule banalisé de la police. - C. Allain/20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le passager de la voiture dont le jeune conducteur avait été tué par un tir policier lors d’un refus d'obtempérer mardi dans le Nord a été hospitalisé « sous contrainte », a indiqué, vendredi, le parquet.

L’homme avait été placé en garde à vue « pour recel de vol de véhicule et complicité de refus d’obtempérer » après les faits, survenu à Neuville-en-Ferrain, une commune frontalière de la Belgique, voisine de Tourcoing. Sa garde à vue, qui avait fait « l’objet d’une prolongation exceptionnelle », se « poursuivra à sa sortie », a précisé le parquet de Lille.

Le policier auteur du tir mortel mis en examen

Le policier, auteur du tir mortel, a été mis en examen, mercredi, pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Il avait été libéré sous contrôle judiciaire.

Selon le récit de la procureure de Lille, Carole Etienne, un équipage de police a voulu contrôler les « occupants d’un véhicule muni de fausses plaques d’immatriculation » vers 3 heures. Le conducteur de la voiture, un jeune homme de 23 ans, originaire de Roubaix, a alors démarré « brusquement afin de s’y soustraire ».

Connu pour des affaires de « stupéfiants et de recel »

« Dans la fuite, un policier parvenait à ouvrir la portière côté conducteur afin d’extraire l’individu et faisait usage de son arme à une reprise. Le conducteur du véhicule est décédé sur place malgré l’intervention des secours », a détaillé la procureure.

Selon une source policière, le jeune homme décédé était connu pour des affaires de « stupéfiants et de recel », et devait effectuer une peine de six mois de prison pour ne pas avoir réalisé un travail d’intérêt général.

Sujets liés