Sète : Une trentaine de personnes poursuivies pour un vaste trafic de drogue

STUPEFIANT Le procès qui s’ouvre ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Montpellier doit durer dix jours

Jérôme Diesnis
Au tribunal correctionnel de Montpellier (illustration)
Au tribunal correctionnel de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Vingt-sept personnes comparaissent à compter de ce vendredi au tribunal correctionnel de Montpellier. Elles sont soupçonnées d’avoir participé à des degrés divers à un vaste trafic de drogue localisé à Sète, dans le quartier de l’île de Thau.

Le dépôt de plainte d’une jeune femme, menacée avec une arme à feu par son compagnon, constitue le point de départ de cette enquête. Au cours de leur enquête débutée en septembre 2020, les policiers vont mettre à jour un vaste réseau de drogue. Il a comme point central, la place du Seinchôle à Sète, où transitent plus de 200 clients par jour.

Blanchiment d’argent et allers-retours en Espagne

Les écoutes téléphoniques et les mouchards placés sur les voitures vont permettre de découvrir l’utilisation d’un snack servant à blanchir l’argent. Ou encore de nombreux allers et venues vers l’Espagne. Le procès doit durer dix jours.