Périgueux : Les gendarmes accusés d’avoir gonflé des factures plaident la négligence

MAUVAIS EXEMPLE Le préjudice total est estimé à 10.294 euros d'argent public

20 Minutes avec agence
Le tribunal correctionnel de Périgueux (Dordogne) rendra son délibért le 30 septembre. Photo d'illustration.
Le tribunal correctionnel de Périgueux (Dordogne) rendra son délibért le 30 septembre. Photo d'illustration. — Clément Follain / 20 Minutes

Cinq gendarmes sont soupçonnés d’avoir escroqué leur administration en gonflant leurs factures de déménagement lors de leur arrivée à la caserne de Thiviers (Dordogne) en 2021. Ils ont comparu ce mercredi par le tribunal correctionnel de Périgueux (Dordogne), qui a mis son jugement en délibéré au 30 septembre, rapporte Sud Ouest.

Des négligences

La différence entre le devis fourni, payé par l’Etat, et le devis réel avait été empochée par les gendarmes. Le préjudice total est estimé à 10.294 euros, pour des sommes escroquées allant individuellement de 400 à 3.298 euros. L’enquête avait permis d’identifier 13 gendarmes impliqués. Les moins haut gradés ont pu éviter le tribunal en remboursant. Ils devraient néanmoins subir des sanctions en interne.

La société de déménagement aurait naïvement participé à l’escroquerie car mise en confiance par les agents représentant la loi. Les gendarmes ont quant à eux assuré avoir fait preuve de négligence et ne pas avoir eu l’intention de frauder. Le parquet a requis des amendes allant de 1.000 à 3.000 euros.