Marseille : Prison ferme pour des rodéos à scooter

CONDAMNATION Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné ce mardi un jeune homme de 22 ans à deux ans de prison pour de multiples rodéos urbains dont il faisait la promotion sur les réseaux sociaux

Alexandre Vella
— 
Le tribunal de Marseille
Le tribunal de Marseille — Alexandre Vella / 20 Minutes

Deux ans de prison, dont un an assorti d’un sursis probatoire renforcé, avec obligation de travail et de formation et 280 heures de travaux d’intérêt général. C’est la peine qu’a infligé le tribunal de Marseille ce mardi à un jeune de 22 ans pour de multiples rodéos urbains, réalisés entre novembre 2021 et juin 2022. « Des investigations menées sur les réseaux sociaux permettaient également d’établir sa participation à des vidéos de promotion des rodéos urbains », relève par ailleurs le parquet de Marseille dans un communiqué.

Le jeune homme était parvenu à échapper à la police en décembre 2021 qui avait tenté de l’interpeller alors qu’il circulait debout sur la L2, une autoroute traversant Marseille, debout sur la selle. Ce dernier avait pris la fuite en empruntant une sortie à contresens. Finalement interpellé le 11 juillet 2022, le jeune homme était, jusqu'à cette audience, placé en détention provisoire.