Valence : Condamné à une amende pour avoir injurié la préfète de la Drôme sur Facebook

TRIBUNAL CORRECTIONNEL Le prévenu avait commenté un post sur l’accueil de réfugiés ukrainiens

20 Minutes avec agence
Le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) a fixé le montant de l'amende à 200 euros (illustration).
Le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) a fixé le montant de l'amende à 200 euros (illustration). — © Clément Follain / 20 Minutes

Le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) a condamné ce lundi un homme de 38 ans à une amende de 200 euros. Le prévenu comparaissait pour « injure publique envers un dépositaire de l’autorité ». Il était accusé d’avoir tenu sur Facebook des propos injurieux visant notamment la préfète du département, Élodie Degiovanni, précise Le Dauphiné Libéré.

Le trentenaire a expliqué avoir été « hors de lui » à la lecture d’une publication de la préfecture sur le réseau social concernant l’accueil de réfugiés ukrainiens. Il avait alors décidé de laisser un commentaire sous le post. Il y avait rappelé qu’« il y a des retraités qui font les poubelles pour manger ».

Pas de volonté d’attaque personnelle

L’internaute s’en était ensuite pris nommément à la représentante de l’Etat. A son procès, le mis en cause a affirmé avoir voulu dénoncer une situation et pas une personne. Le montant de l’amende qu’il devra payer a été déterminé en tenant compte des revenus du Drômois, bénéficiaire du RSA.