Albertville : Ils avaient omis de payer 790.000 euros d’impôts et de cotisations

TRIBUNAL CORRECTIONNEL Les malversations avaient été découvertes lors du contrôle d’un chantier

20 Minutes avec agence
— 
L'entrepreneur a été condamné à de la prison ferme ce vendredi (illustration).
L'entrepreneur a été condamné à de la prison ferme ce vendredi (illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

Lors d’un contrôle sur un chantier à Courchevel (Savoie) en 2017, l’Inspection du travail avait mis au jour les pratiques frauduleuses d’un entrepreneur et de sa femme. Le couple a été jugé et condamné ce vendredi par le tribunal correctionnel d’Albertville, rapporte Le Dauphiné Libéré. L’homme, spécialisé dans la location et le montage d’échafaudages, avait pris l’habitude d’employer des travailleurs albanais clandestins.

Hommes de paille et fausses déclarations

Il les rémunérait 70 euros pour une journée de dix heures. Mais le fraudeur avait aussi monté trois sociétés confiées à des gérants « de paille » et ne déclarait pas l’essentiel de son chiffre d’affaires. Au total, 790.000 euros auraient ainsi échappé à l’Urssaf et au fisc entre 2014 et 2017.

Le prévenu a écopé de trois ans de prison, dont deux avec sursis probatoire. Il a aussi reçu une amende de 30.000 euros et une interdiction définitive de gérer une entreprise. Sa femme a, quant à elle, été condamnée à deux ans de prison avec sursis probatoire ainsi que 40.000 euros d’amende, dont 20.000 avec sursis.