Lyon : Condamné à six mois de prison ferme pour un excès de rage aux urgences dentaires

PROCES Jeudi, un homme de 22 ans a disjoncté aux urgences dentaires de Lyon. Ne supportant pas d’attendre, il a saccagé les lieux et s’en est pris aux personnels avec une rare violence

C.G.
— 
Le tribunal judiciaire de Lyon, dans le 3e arrondissement.
Le tribunal judiciaire de Lyon, dans le 3e arrondissement. — J.L. / 20 MINUTES

Lundi, une peine de dix mois de prison, dont quatre avec sursis, a été prononcée par le tribunal correctionnel de Lyon à l’encontre d’un jeune homme de 22 ans qui avait saccagé les urgences dentaires de l’hôpital Edouard-Herriot et violenté son personnel. C’est un peu moins que les réquisitions du parquet qui réclamait un an de détention avec 8 mois ferme, indique Le Progrès.

De nationalité algérienne, l’individu s’était rendu sur place pour soigner une rage de dents mais il avait rapidement montré des signes d’impatience. Mécontent de l’attente dans le service, le jeune homme avait fini par briser la vitre en plexiglas du comptoir d’accueil avec un poteau qui délimitait les files d’attente. Il avait aussi jeté au sol une dentiste puis frappé les agents de sécurité venus l’interpeller.

L’homme, dont le casier judiciaire était vierge jusque-là, a été maintenu en détention. « Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. C’est la première fois et la dernière », s’est excusé le prévenu en plusieurs reprises durant l’audience, indique le quotidien régional.