Monaco : Surnommé « Spiderman », un homme qui escaladait des immeubles pour voler des coffres-forts condamné

CAMBRIOLAGE Un homme a été condamné pour d’importants vols constatés en 2019 où il grimpait sur les parois d’immeuble entièrement vêtu de noir pour dérober les contenus de coffres-forts des quartiers très riches de Monaco

E.M.
Le Palais de justice de Monaco (Illustration)
Le Palais de justice de Monaco (Illustration) — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Des faits à donner le vertige. Un homme d’une quarantaine d’années, d’origine lituanienne, vient d’être condamné à trois ans de prison pour les délits de vols et tentatives de vols réalisés en escaladant les parois d’immeubles, jusqu’au 50e étage de la Tour Odéon, à Monaco. Sa cible : les coffres-forts.

Il prend une fausse identité et dénonce « un guet-apens »

Les faits remontent à 2019, où une série de cambriolages acrobatiques sont constatés dans des quartiers très riches de la Principauté. Selon Nice-Matin, les seules « preuves » sont des cordages qui pendaient encore près des immeubles, des baskets ou encore du matériel d’escalade près des lieux visés. L’ADN récupéré sur ces objets concorde avec ce ressortissant lituanien.

Ce n’est qu’en 2021, lorsqu’un policier fait le rapprochement avec l’individu au Grand Prix de F1 grâce à une photo, que le suspect est interpellé. Il a cependant toujours nié et a présenté de faux papiers. Même au tribunal, le prévenu dénonce « un guet-apens ». Il a d’ailleurs également été condamné à cinq mois d’emprisonnement pour la prise illicite du nom d’un tiers.