Morbihan : Un policier condamné pour avoir photographié et filmé des femmes de sa famille

VOYEURISME Âgé de 37 ans, l’individu a également été condamné pour des violences répétées sur son fils

J.G.
— 
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Un policier municipal de Surzur (Morbihan) était jugé mercredi devant le tribunal de Vannes pour des faits de voyeurisme. Pendant six ans, l’individu est accusé d’avoir violé l’intimité de nombreuses femmes en les photographiant et en les filmant à leur insu, rapporte Le Télégramme. Plusieurs victimes faisaient partie de son entourage comme sa femme, sa sœur, sa belle-mère ou ses belles-sœurs. Il photographiait également des inconnues sur la plage ou des femmes qu’il côtoyait à la mairie de Surzur. Lors des perquisitions à son domicile, les gendarmes avaient découvert 6.700 photos et 183 vidéos sur son ordinateur.

Âgé de 37 ans, ce père de famille était également jugé pour des violences répétées sur son fils aujourd’hui âgé de six ans. Le tribunal l’a condamné à dix-huit mois de prison avec un sursis probatoire de trois ans. Il a également interdiction d’entrer en contact avec les victimes et il ne pourra plus jamais exercer la fonction de policier municipal. Il s’est également vu retirer son autorité parentale.