Meaux : Prison ferme pour l’ancienne prostituée reconnue coupable de proxénétisme

TRIBUNAL CORRECTIONNEL Le réseau aurait rapporté plus de 90.000 à la quadragénaire

20 Minutes avec agence
— 
Le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) a aussi condamné le compagnon de la prévenue à de la prison avec sursis. Photo d'illustration.
Le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) a aussi condamné le compagnon de la prévenue à de la prison avec sursis. Photo d'illustration. — © Clément Follain / 20 Minutes

Une femme d’une quarantaine d’années a été condamnée à trois ans de prison ferme et à une interdiction de territoire pendant dix ans par le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) le 29 juin. Elle comparaissait pour « proxénétisme, traite d’êtres humains et blanchiment d’argent ». Cette ancienne prostituée faisait travailler cinq femmes sud-américaines, rapporte La Marne.

C’est en recoupant des annonces trouvées sur des sites Internet que la Brigade de recherche de la gendarmerie avait pu localiser un appartement. Une propriété servant de centre logistique à cette activité illégale avait ensuite été localisée à La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne). La quadragénaire et son compagnon avaient finement été arrêtés le 21 juin dernier.

Géré comme une entreprise

La prévenue a nié toute traite d’êtres humains, affirmant que les prostituées s’étaient manifestées spontanément. Son compagnon a quant à lui assuré être resté en retrait. Il a malgré tout été condamné à un an de prison avec sursis. Organisé comme une véritable entreprise commerciale, le réseau aurait rapporté au couple au moins 90.000 euros.