Lyon : Elles avaient été violées et séquestrées dans une chicha, le procès débute

ASSISES Le 4 novembre 2017, deux femmes avaient été violées, séquestrées et forcées à consommer de l’alcool et de la cocaïne, dans un bar à chicha de Lyon. Le procès s’ouvre ce lundi devant la cour d’assises du Rhône

L.M
— 
Le procès doit se tenir jusqu'au 7 juillet à Lyon.
Le procès doit se tenir jusqu'au 7 juillet à Lyon. — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Ils vont être jugés à partir de ce lundi. Deux Lyonnais âgés de 39 et 46 ans comparaissent devant la cour d’assises du Rhône pour viol en récidive avec circonstances aggravantes, cinq ans après les faits. Le procès se tiendra à huis clos sur la demande des victimes.

Deux jeunes femmes les accusent de les avoir violées sous la menace d’un ciseau, la nuit du 4 novembre 2017 dans un bar à chicha situé dans le 9e arrondissement, ainsi que de les avoir forcé à boire de l’alcool et consommer de la cocaïne. Les victimes sont restées une dizaine heures captives. Puis, elles ont réussi à contacter un ami qui a prévenu les forces de l'ordre​. Au moment de l’interpellation, les deux accusés étaient sous l’emprise de la cocaïne et de l’alcool.

Le procès avait déjà été reporté plusieurs fois, d’abord à cause de problèmes cardiaques de l’un des mis en cause, ensuite à cause de la pandémie de Covid-19. L’audience doit durer jusqu’au 7 juillet.