Nîmes : Dix-sept ans de prison pour l’agriculteur qui avait abattu un voleur de ferraille

ASSISES Le viticulteur avait maquillé la scène de crime en bougeant le véhicule de la victime avant d’y placer le corps et d’y mettre le feu

Jérôme Diesnis
— 
La Cour d'assises du Gard, à Nîmes.
La Cour d'assises du Gard, à Nîmes. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Un agriculteur qui avait tiré sur un voleur a été condamné à 17 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Gard. En 2014 il avait abattu d’un coup de fusil un homme qui lui volait ses piquets de vigne afin de les revendre au prix de la ferraille. Le drame s’était produit à Bezouce, une commune située à une vingtaine de kilomètres de Nîmes.

Il avait ensuite déplacé sa voiture au bord du Gardon avant d’y mettre le feu, avec la victime à l’intérieur, pour tenter de maquiller son meurtre. Son épouse qui l’a aidé dans son entreprise a écopé de 30 mois de prison.

Au-delà des réquisitions

Les jurés ont été au-delà des réquisitions de l’avocat général qui avait réclamé 16 ans de prison pour le viticulteur aujourd’hui âgé de 66 ans et deux ans avec sursis pour sa femme pour complicité dans la modification de la scène de crime.