Albertville: Elle vivait au milieu de 111 chats dans un logement insalubre

MALTRAITANCE ANIMALE Les gendarmes ont également découvert les cadavres de sept félins dans un congélateur

20 Minutes avec agence
— 
Les félins vivaient entassés dans le logement insalubre et dans le noir. Illustration.
Les félins vivaient entassés dans le logement insalubre et dans le noir. Illustration. — Pixabay / ClaraMD

Une femme de 44 ans a comparu lundi devant le tribunal correctionnel d’Albertville ( Savoie) pour « abandon volontaire d’un animal domestique, apprivoisé ou captif ». En mai 2021, les gendarmes avaient découvert 111 chats à son domicile. Les félins vivaient entassés dans le logement insalubre et dans le noir, relate Le Dauphiné Libéré. Les militaires avaient également retrouvé les cadavres de sept chats, enfermés dans un congélateur.

Elle nie la maltraitance

La prévenue avait fait l’objet de plusieurs signalements d’associations, notamment en Côte-d’Or où elle vivait précédemment. Los de son audience, elle a assuré ne jamais avoir maltraité ses animaux. Elle recueillait des chats errants dans le but de créer une association et de les faire adopter, a-t-elle expliqué.

La Fondation Brigitte Bardot s’est portée partie civile dans cette affaire. Six mois de prison avec sursis probatoire ont été requis. Le verdict sera rendu le 11 juillet prochain.