Val-d’Oise : Condamné à huit ans de réclusion pour le viol d’une résidente dans un foyer

PROCES L’homme avait été arrêté cinq ans après les faits grâce à des analyses ADN dans le cadre d’une autre affaire de viol

20 Minutes avec agence
— 
L'accusé avait commis un viol dans un foyer d'Osny en 2011 (llustration).
L'accusé avait commis un viol dans un foyer d'Osny en 2011 (llustration). — STEVENS FREDERIC/SIPA

Un homme de 36 ans a été condamné jeudi à huit ans de réclusion par la cour criminelle du Val-d'Oise. Il a été reconnu coupable d’un viol commis sur la résidente d’un foyer situé à Osny, dans la nuit du 20 au 21 septembre 2011, rapporte Le Parisien.

La victime, âgée d’une cinquantaine d’années, souffrait de « déficiences psychologiques et cognitives », précisent nos confrères. L’accusé a nié les faits jusqu’au dernier jour du procès, estimant que la relation était consentie. La circonstance aggravante de la vulnérabilité de la pensionnaire n’a finalement pas été retenue.

Confondu cinq ans après les faits

L’accusé avait été interpellé seulement en 2016. L’homme avait été confondu par des analyses ADN dans le cadre d’une autre affaire de viol sur une prostituée. Il purge actuellement une peine de trois ans d’emprisonnement pour ces faits, et une autre de quatre ans et demi pour des rackets.