Saint-Brieuc : Du sursis pour le président de l’agglomération arrêté ivre au volant

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Maire de Plérin et président de Saint-Brieuc Armor Agglomération, Ronan Kerdraon a provoqué un accident dimanche après-midi

J.G. avec AFP
Un gendarme qui procède à un contrôle d'alcoolémie. Illustration.
Un gendarme qui procède à un contrôle d'alcoolémie. Illustration. — A. Sel - Sipa

La sanction ne s’est pas fait attendre. A l’origine d’un accident de la route alors qu’il conduisait en état d’ivresse dimanche, Ronan Kerdraon, président de l’agglomération de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a été condamné mardi dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Ancien sénateur PS de 2010 à 2014, l’élu de 59 ans a écopé d’une peine de huit mois de prison avec sursis probatoire. Son permis de conduire a également été annulé avec interdiction de le repasser pendant deux mois et interdiction de conduire un véhicule non équipé d’un éthylotest antidémarrage pendant deux ans.

Son sursis probatoire est en outre assorti d’une obligation de soins, d’indemniser la victime et d’une obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ronan Kerdraon a également été condamné à 400 euros d’amende. « C’est une peine à la mesure de la gravité des faits », a souligné Nicolas Heitz, procureur de la République de Saint-Brieuc.

Déjà condamné pour conduite en état d’ivresse en 2017

L’élu socialiste avait perdu le contrôle de son véhicule dimanche après-midi à Binic-Etables-sur-Mer et percuté une voiture arrivant en face. Le conducteur de l’autre véhicule a été légèrement blessé et s’est vu prescrire 3 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT). Après l’accident, Ronan Kerdraon présentait un taux d’alcoolémie de 0,76 mg d’alcool par litre d’air expiré, ce qui constitue un délit.

Maire de Plérin depuis 2008 et président de l’agglomération de Saint-Brieuc depuis 2020, il avait déjà été condamné le 28 mars 2017 pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique.