Migrants : La condamnation du militant Cédric Herrou pour injure publique envers Eric Ciotti annulée

DECISION La Cour de cassation a prononcé une « cassation sans renvoi » de la condamnation du militant qui avait désigné le député comme « le plus gros porc français »

F.B. avec AFP
— 
Cédric Herrou, en 2021
Cédric Herrou, en 2021 — Shutterstock / Sipa

C’est une relaxe définitive pour le militant du droit des migrants. La Cour de cassation a annulé ce mardi la condamnation de Cédric Herrou pour injure publique à l’encontre du député LR Éric Ciotti, qu’il avait désigné en 2018 comme « le plus gros porc français », a confirmé à 20 Minutes Me Zia Oloumi, l’un de ses avocats. « Justice vient d’être rendue dans mon affaire contre ce port de Ciotti ! », a tweeté l’agriculteur, en réaction.


En février 2021, en appel, l’agriculteur avait été condamné à une amende de 2.000 euros avec sursis pour injure publique. La Cour de cassation a, elle, estimé « le propos poursuivi », certes « outrageant », « ne dépassait pas les limites admissibles de la liberté d’expression », puisqu’il exprimait « l’opinion de son auteur sur un mode satirique, dans un contexte polémique, au sujet des idées prêtées à un responsable de parti politique ».

Un parallèle avec les chambres à gaz

En 2018, alors que l’Italie refusait d’accueillir le navire humanitaire L’Aquarius avec 630 migrants à bord, le parlementaire azuréen avait exprimé sa compréhension, appelant à renvoyer en Libye des bateaux venant à leur secours.

Cédric Herrou avait tweeté : « J’ai trouvé le plus gros porc français qui accueille tout le misérabilisme du monde !! @ECiotti champion du monde !!! » Il ajoutait : « Quand@ECiotti dit en 2018 'mettons les migrants en Libye' il dirait en 1940 mettons-les dans les chambres à gaz ».

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire n’a pas renvoyé le dossier pour un nouveau procès mais prononcé une « cassation sans renvoi », a souligné l’avocat de Cédric Herrou, Me Patrice Spinosi.