Sarthe : Deux gendarmes en garde à vue après la mort d’un homme par noyade

ENQUETE Une enquête a été ouverte pour « les chefs d’homicide involontaire par personne dépositaire de l’ordre public »

J.U.
— 
Une voiture de la gendarmerie (illustration)
Une voiture de la gendarmerie (illustration) — Mourad ALLILI/SIPA

Les circonstances de la mort d’un homme par noyade, mercredi soir à Fercé-sur-Sarthe, se précisent. Samedi, une enquête a été ouverte pour « les chefs d’homicide involontaire par personne dépositaire de l’ordre public », a annoncé le parquet du Mans, cité par le journal Ouest-France. La victime avait perdu la vie après avoir sauté d’un pont, alors qu’elle tentait d’échapper à un contrôle de gendarmerie.

Repéré alors qu’il ne portait pas sa ceinture de sécurité, cet homme de 51 ans avait abandonné son véhicule pour tenter de fuir en se jetant dans la Sarthe. Deux militaires, qui se sont précipités vers la berge et ont appelé les secours, ont été placés en garde à vue.

« Fixer au plus vite leurs déclarations »

« Il s’agissait de fixer au plus vite leurs déclarations, précise la procureure de la République adjointe, citée par le Maine Libre. Et, dans le même temps, de recueillir des identités des témoins pour permettre leurs auditions ultérieures sur les circonstances précises du saut et de ses suites ».

Une autopsie du corps doit également être pratiquée. D’après le journal Ouest-France, la famille de la victime envisage de porter plainte pour non-assistance à personne en danger.