Créteil : Un homme condamné pour avoir frappé un médecin qui lui refusait un arrêt maladie

VIOLENCES Le médecin avait eu douze jours d’ITT

20 Minutes avec agence
— 
Une carte Vitale et une ordonnance chez un médecin. Illustration.
Une carte Vitale et une ordonnance chez un médecin. Illustration. — DURAND FLORENCE/SIPA

Un homme de 43 ans a été condamné à 14 mois de prison avec sursis, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) pour violences aggravées, rapporte Le Parisien. Le 28 janvier dernier, ce père de famille travaillant comme jardinier à la mairie de Créteil avait frappé un médecin qui n'avait pas voulu lui donner un arrêt maladie.

10.000 euros d’amende

Informé de ce refus qu’il avait jugé injustifié, l’homme, très énervé, avait alors claqué la porte du bureau. La situation s’était finalement envenimée entre le patient et le docteur. Frappé au visage, le praticien avait reçu douze jours d’ITT. Il n’a pas repris le travail depuis.

L’avocat du prévenu a indiqué que le premier coup aurait été porté par le médecin et donc que certaines violences s’expliqueraient par de la légitime défense. Condamné, l’homme devra également s’acquitter de 10.000 euros d’amende.