Digne-les-Bains : Sa compagne fuit sa violence, il signale sa disparition aux gendarmes

TRIBUNAL CORRECTIONNEL La victime était absente à l’audience

20 Minutes avec agence
— 
Le prévenu a écopé de huit mois de prison, dont quatre avec sursis, au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence (illustration).
Le prévenu a écopé de huit mois de prison, dont quatre avec sursis, au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence (illustration). — GILE Michel/SIPA

Un homme de 25 ans a récemment comparu devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence). Il était accusé de violences aggravées visant sa compagne. Le prévenu aux neuf mentions à son casier judiciaire a été condamné à huit mois de prison, dont quatre ferme, rapporte La Provence. Il pourra effectuer ces derniers sous bracelet électronique.

Hématomes et traumatisme crânien

Le mis en cause avait attiré l’attention de la gendarmerie en appelant les militaires pour signaler la disparition de sa petite amie. Celle-ci avait en fait voulu échapper aux coups de son conjoint en état d’ébriété et s’était réfugiée auprès de sa famille. Elle souffrait d’un traumatisme crânien, de griffures et d’hématomes.

Le jeune homme s’est également vu signifier une obligation de soins et une interdiction d’entrer en contact avec la victime. A l’audience, il a reconnu une consommation régulière d’alcool et de drogue. Il a affirmé regretter les violences et vouloir changer par amour pour sa petite amie. Celle-ci ne s’était pas déplacée au tribunal.