Vannes : Un couple condamné pour des agressions sexuelles sur ses enfants

PROCES Outre les agressions sexuelles, le père et la mère ont été reconnus coupables de privations de soins sur leurs trois enfants, décrits comme dénutris et avec des retards intellectuels

C.A.
— 
Une avocate marche dans la salle des pas perdus du Parlement de Bretagne à Rennes, qui abrite la cour d'appel.
Une avocate marche dans la salle des pas perdus du Parlement de Bretagne à Rennes, qui abrite la cour d'appel. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un logement social devenu insalubre. Trop petit, sans doute aussi, pour accueillir un couple et ses trois enfants de 4, 5 et 9 ans. Mal nourris et déscolarisés, ils accusent tous les trois d’importants retards intellectuels. L’enfant de 5 ans ne parle pas et n’est pas propre. Sa sœur de 9 ans ne sait pas écrire son prénom. C’est dans ce contexte de misère, qu’une famille vivait recluse dans un logement social de Vannes (Morbihan) jusqu’en 2018 et le placement des enfants.

Déjà condamnés en première instance, le père et la mère ont vu la cour d’appel de Rennes confirmer leur culpabilité, rapporte Ouest-France. Le père a été condamné à quatre ans de prison pour agression sexuelle incestueuse et privation de soins. La mère, qui contestait les maltraitances, a écopé d’un an de prison avec sursis pour la privation de soins.

Dans cette affaire, certains détails glacent le sang. On apprend par exemple que les enfants sont régulièrement témoins de scènes sexuelles entre leurs parents, car toute la famille dort dans la même chambre. Toute la famille vivait visiblement nue. La famille était déjà placée sous curatelle. Le père ayant vu sa peine de prison être assortie d’un mandat de dépôt, il a été incarcéré à l’issue de l’audience.