Versailles : Condamnation du gendarme chargé de surveiller un homme décédé en garde à vue

TRIBUNAL JUDICIAIRE La victime était un adjoint au maire d'un village des Yvelines

20 Minutes avec agence
— 
Le tribunal judiciaire de Versailles (Yvelines) a reconnu le mis en cause coupable d'homicide involontaire ce mardi. Photo d'illustration.
Le tribunal judiciaire de Versailles (Yvelines) a reconnu le mis en cause coupable d'homicide involontaire ce mardi. Photo d'illustration. — GILE Michel/SIPA

Un gendarme a été reconnu coupable d’homicide involontaire par le tribunal judiciaire de Versailles (Yvelines) ce mardi. Il était en charge de la surveillance d’un homme décédé pendant sa garde à vue au commissariat de La-Queue-les-Yvelines en janvier 2014, indiqueLe Parisien. La victime était maire adjoint de Villiers-le-Mahieu (Yvelines).

L’adjudant a écopé de six mois de prison avec sursis. La justice a estimé qu’il n’aurait pas dû quitter les locaux et laisser l’élu sans surveillance dans une cellule où la température était inférieure à 10 °C. Le gardé à vue était décédé à cause du froid et de son alcoolémie élevée.

L’État reconnu responsable

Le tribunal a cependant accepté la requête de non-inscription au casier judiciaire du militaire qui exerce aujourd’hui dans le sud de la France. Les proches de la victime ont contesté cette décision. La justice a par ailleurs a également reconnu la responsabilité de l’État. La famille a dit espérer qu’aucune demande d’appel ne sera déposée.