Saint-Brieuc : Prison ferme pour un automobiliste après une sortie de route à 200 km/h qui a laissé son cousin paraplégique

PROCES Le prévenu conduisait sans permis, son cousin sur le siège passager ne portait pas sa ceinture de sécurité

20 Minutes avec agence
Le prévenu condamné ce mardi à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) pour blessures involontaires est ressorti libre du tribunal correctionnel. Photo d'illustration.
Le prévenu condamné ce mardi à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) pour blessures involontaires est ressorti libre du tribunal correctionnel. Photo d'illustration. — SICCOLI PATRICK/SIPA

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a condamné ce mardi un jeune homme de 23 ans à deux ans de prison ferme et à la révocation d’un sursis de deux mois. Le prévenu comparaissait pour des blessures involontaires après que la voiture qu’il conduisait était sortie de la route à une vitesse de presque 200 km/h, raconte Ouest-France.

Une victime paraplégique

L’accident avait eu lieu à Bégard (Côtes-d’Armor) le 1er octobre 2019. Le passager du véhicule, cousin du conducteur, ne portait pas sa ceinture de sécurité et avait été éjecté du véhicule. Grièvement blessé, il est paraplégique depuis l’accident. Le mis en cause et le fils de la victime s’en étaient sortis indemnes.

Un témoin de l’accident avait vu la voiture percuter le rail de sécurité et décoller d’environ 3 m. Le prévenu roulait sans permis de conduire et avait tenté de faire croire qu’il n’était pas au volant au moment du choc. Il a été remis en liberté et sa peine de prison fera l’objet d’un aménagement.