Nantes : La cour d’assises se penche sur le meurtre d’Abdelkader Garcia en pleine journée à Bellevue

PROCES Le 18 juillet 2018, vers 16 heures, un homme de 34 ans avait été tué par arme à feu devant les commerces de la place centrale Mendès-France

F.B.
— 
La place Mendès-France, quartier Bellevue, entre Nantes et Saint-Herblain.
La place Mendès-France, quartier Bellevue, entre Nantes et Saint-Herblain. — F.Brenon/20Minutes

Le crime, qui s’était déroulé en pleine journée, devant les commerces de la place centrale Mendès-France, avait profondément choqué le quartier Bellevue, à cheval sur les villes de Nantes et Saint-Herblain. Le 18 juillet 2018, peu avant 16h, un homme âgé de 34 ans avait été mortellement touché par des tirs de pistolet automatique. Conduit immédiatement au CHU par deux témoins, Abdelkader Garcia n’avait pu être réanimé.

Le principal suspect est jugé pour meurtre à partir de ce mardi par la cour d'assises de Loire-Atlantique. Agé aujourd’hui de 32 ans, cet Orvaltais déjà connu de la justice s’était rendu de lui-même au commissariat de police le surlendemain des faits. Il avait immédiatement reconnu avoir tiré place Mendès-France depuis une voiture Citroën qu’il conduisait avant de prendre la fuite.

Un contentieux entre les deux hommes

Son geste n’était pas prémédité, affirme-t-il. Il aurait croisé par hasard Abdelkader Garcia, avec qui il avait un contentieux, et aurait ouvert le feu, croyant que la future victime s’apprêtait, elle aussi, à dégainer une arme. Qu’en penseront les jurés ?

Le procès doit se tenir jusqu’à vendredi au tribunal judiciaire de Nantes. Un deuxième homme s’était également rendu à la police le 20 juillet 2018, expliquant être le passager de la citadine Citroën depuis laquelle le suspect avait ouvert le feu. Il a été mis hors de cause.