Toulouse : Vingt ans de prison pour avoir tué sa cousine de 93 ans qui menaçait de le déshériter

PROCES L’homme de 39 ans, qui avait de problèmes financiers, avait tué sa cousine de 93 ans en 2019, à Castanet-Tolosan (Haute-Garonne)

20 Minutes avec AFP
— 
La cour d'assises de la Haute-Garonne. 24/05/2012 Toulouse
La cour d'assises de la Haute-Garonne. 24/05/2012 Toulouse — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Au début de l’année 2019, le corps d’une dame de 93 ans avait été découvert, chez elle, par son aide ménagère, à Castanet-Tolosan ( Haute-Garonne). Rapidement les enquêteurs de la section de recherches de gendarmerie​ avaient orienté leurs recherches vers un petit-cousin qui rendait régulièrement visite à sa parente.

Mis en examen, cet homme de 39 ans était jugé cette semaine par la cour d’assises de Haute-Garonne pour le meurtre de la nonagénaire, très appréciée dans sa commune du sud-est de Toulouse. L’enquête a démontré qu’elle menaçait de déshériter le trentenaire, en proie à des difficultés financières. Ce dernier avait encaissé 17 chèques appartenant à sa cousine pour un montant de 40.000 euros.

Au cours de son procès, il a nié avoir eu connaissance de la décision de la victime de ne plus faire de lui son légataire universel. Des arguments qui n’ont pas convaincu les jurés qui ont suivi les réquisitions du ministère public et l’ont condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire aggravé.