Brest : L’ancien patron de la librairie Dialogues condamné pour agression sexuelle

PROCES Personne très influente à Brest, Charles Kermarec a été condamné jeudi à un an de prison avec sursis

J.G.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Il fait partie des personnalités dont la voix compte à Brest. Cofondateur et ancien patron de la librairie Dialogues, troisième plus grosse librairie indépendante de France, Charles Kermarec était jugé jeudi devant le tribunal judiciaire de la ville pour agression sexuelle, rapporte Ouest-France.

C’est une salariée de la librairie qui avait porté plainte en 2018, débouchant sur la mise en examen de Charles Kermarec pour agression sexuelle et harcèlement sexuel. Les faits se seraient déroulés dans le bureau du patron de Dialogues. Après avoir complimenté sa salariée sur son bronzage, l’accusé lui aurait ensuite fait des avances sexuelles avant de l’enlacer.

L’accusé évoque « une cabale »

Lors de l’audience, Charles Kermarec a nié les faits. Au moment de sa mise en examen, il avait également évoqué des « accusations mensongères, fruit d’une cabale minutieusement orchestrée dont le but est de me contraindre à quitter Dialogues ». Plusieurs témoignages recueillis par les enquêteurs auprès de salariées de la librairie évoquent pourtant « des mains aux fesses » ou « des regards malsains ».

Au terme de huit heures d’audience, le tribunal l’a condamné à un an de prison avec sursis. Il a également été inscrit au fichier des auteurs d’infraction sexuelle. Charles Kermarec a aussitôt fait appel de la décision.