Violences sexuelles : Une nouvelle femme dépose plainte pour viol contre PPDA

AGRESSION Il s'agit de la 17e plainte contre l'ex-présentateur de TF1

M.F avec AFP
— 
Patrick Poivre d'Arvor (archives).
Patrick Poivre d'Arvor (archives). — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Dans l’émission "Complément d’enquête" qui sera diffusée ce jeudi soir sur France 2, elle s’appelle Mathilde (son prénom a été modifié). Plusieurs femmes accusent Patrick Poivre d’Arvor de faits de violences sexuelles dans cette émission, elle dénonce un viol dans les locaux de TF1 à Boulogne-Billancourt en février 1995.

A l’époque âgée de 24 ans, journaliste tout juste diplômée, elle déclare avoir été invitée dans le bureau de PPDA où il l’aurait « embrassée » puis « basculée sur la moquette ». « Il a enlevé mon pantalon, il a enlevé son pantalon et il m’a violée. Je n’avais plus aucun réflexe », décrit anonymement la plaignante. Des faits pour lesquels elle a décidé de déposer plainte, a indiqué jeudi le parquet de Nanterre, confirmant une information de France Info.

« Il m’a attrapée par les cheveux et a approché mon visage de son sexe »

Selon elle, quelques jours plus tard, « il m’a attrapée par les cheveux et a approché mon visage de son sexe. Là, je me suis débattue ». La plaignante a également déposé plainte pour tentative de viol, selon une source proche du dossier. Contactée par l’AFP, l’avocate de PPDA Jacqueline Laffont a indiqué ne pas souhaiter réagir.

De son côté, l’ancien animateur a porté plainte mardi avec constitution de partie civile pour dénonciation calomnieuse contre 16 femmes. Il fustige le « lot d’excès et de dérives » du mouvement #MeToo, d’après des passages publiés par France Info.