Compiègne : Prison ferme pour l’escroc aux travaux de terrassement

ARNAQUE 46 victimes ont été identifiées pour un préjudice total de 300.000 euros

20 Minutes avec agence
L'homme condamné ce mardi à Compiègne (Oise) n'a terminé aucun des chantiers pour lesquels il avait encaissé des acomptes. Photo d'illustration.
L'homme condamné ce mardi à Compiègne (Oise) n'a terminé aucun des chantiers pour lesquels il avait encaissé des acomptes. Photo d'illustration. — ALLILI/SIPA

Le tribunal de Compiègne (Oise) a condamné ce mardi un homme à deux ans de prison, dont une année ferme. La peine pourra être effectuée avec un bracelet électronique. Le mis en cause était accusé d’avoir commencé des travaux d’extérieur via une entreprise fictive et d’avoir encaissé des acomptes mais de n’avoir terminé aucun chantier. Ces arnaques lui auraient rapporté 300.000 euros en deux ans, précise Actu Oise.

Des prix très attractifs

Les enquêteurs ont dénombré 46 victimes. Le faux entrepreneur avait passé des annonces sur le Bon Coin ou Facebook proposant des tarifs imbattables. Il demandait un versement de plusieurs milliers d’euros et commençait les travaux de terrassement avec des employés rémunérés au noir et utilisant des camions et pelleteuses empruntées.

L’escroc avait été arrêté en août 2021 après plusieurs plaintes. Outre la peine de prison, il a écopé d’une interdiction de gérer une société. L’audience s’était déroulée le 22 mars mais le tribunal avait mis sa décision en délibéré.