Yvelines : Il arnaquait les sites de vente en renvoyant des colis factices et piégés

ESCROQUERIE Entre mars 2020 et novembre 2021, le jeune a ainsi récupéré pour plus de 10.000 euros de matériel informatique

20 Minutes avec agence
— 
Un dispositif explosif permettait de neutraliser le code-barres du colis avant son arrivée chez le vendeur. (illustration)
Un dispositif explosif permettait de neutraliser le code-barres du colis avant son arrivée chez le vendeur. (illustration) — F. Scheiber - Sipa

Un homme d’une vingtaine d’années résidant à Saint-Cyr-l’École (Yvelines) a été récemment jugé par le tribunal correctionnel de Versailles. Il se serait « offert » plus de 10.000 euros de matériel informatique moyennant une ingénieuse arnaque, rapporte Le Parisien ce samedi.

Des colis factices et piégés

Les faits se sont produits entre mars 2020 et novembre 2021. Le prévenu disposait de 176 comptes différents sur Amazon. Il commandait du matériel et le retournait ensuite pour se faire rembourser. Mais il rendait en fait le code-barres du colis de retour illisible, grâce à un petit dispositif de mise à feu déclenché par Wi-Fi. Les colis étaient en outre factices.

L’enquête sur ces faits a commencé en octobre 2021. Rapidement, la police a identifié le suspect et a perquisitionné son domicile. Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu les faits. Il a été condamné à dix mois de prison avec sursis et à un stage de citoyenneté.