Troyes: Condamnée pour avoir volé de l'argent à sa fille grâce à un faux chèque

TRIBUNAL JUDICIAIRE Avec l'argent détourné, la mise en cause s'était acheté une machine à laver et des jeux d'argent

20 Minutes avec agence
— 
En novembre 2020, la mise en cause avait volé 1.850 euros à sa fille dans l'Aube. Photo d'illustration.
En novembre 2020, la mise en cause avait volé 1.850 euros à sa fille dans l'Aube. Photo d'illustration. — AVANTIS STOCK/SIPA

Le tribunal judiciaire de Troyes (Aube) a récemment reconnu une femme coupable d’escroquerie. La mise en cause, exerçant la profession d’employée viticole saisonnière, a utilisé un chèque en bois pour récupérer en liquide 1.850 euros appartenant en fait à sa fille, raconte L'Est Eclair. Elle avait reconnu l’arnaque et promis de rembourser le montant détourné.

Amende avec sursis

Faute de moyens, elle n’en a pourtant rien fait et a comparu devant la justice. Elle a été condamnée à une amende de 2.000 euros intégralement assortie d’un sursis. Suite à cette fraude remontant à novembre 2020, la mère de famille avait utilisé la somme volée pour s’acheter une machine à laver et des jeux d’argent.

La mise en cause et sa fille sont désormais brouillées. La victime s’est vue dans l’obligation de contracter un crédit à la consommation de 1.500 euros pour combler le découvert bancaire généré par les agissements de sa mère.