Nice : Deux hommes devant la justice pour tentative d'assassinat homophobe et apologie du terrorisme

ENQUETE Deux hommes de 19 et 24 ans vont être présentés à un juge en vue de leur mise en examen après l’agression au couteau d’une personne transgenre dans la nuit de mardi à mercredi à Nice

F.B. avec AFP
Le palais de justice de Nice
Le palais de justice de Nice — Google Maps

Les suites de l’agression dans la nuit de mardi à mercredi dans le centre de Nice. Deux hommes de 19 et 24 ans doivent être présentés ce jeudi soir à un juge en vue de leur mise en examen pour avoir blessé au couteau une personne transgenre, l’un des auteurs expliquant avoir voulu « tuer un homosexuel au nom d’Allah », a indiqué le parquet.

Une information judiciaire est ouverte « pour tentative d’assassinat en raison de l’orientation sexuelle de la victime, d’apologie du terrorisme et de détention de stupéfiants », a précisé le procureur adjoint Jean-Philippe Navarre. « En l’état du dossier, le Parquet national antiterroriste ne revendique pas sa compétence », a-t-il ajouté.

Il voulait « mourir en martyr » et « aller au paradis »

Selon RTL, qui a révélé ces faits, l’homme soupçonné d’avoir porté des coups de couteau à la victime, a crié « Allah Akbar » à plusieurs reprises pendant qu’il était poursuivi par des policiers. Il aurait demandé aux fonctionnaires de lui tirer dessus, en affirmant vouloir « mourir en martyr » et « aller au paradis ». Il a également indiqué avoir voulu « tuer un homosexuel au nom d’Allah », selon la déposition des policiers.

Le pronostic vital de la victime, qui a été blessée au dos, au visage et au bras, n’est pas engagé. Une deuxième personne transgenre qui l’accompagnait était présente au moment des faits.