Nice : Un retraité de 71 ans, embauché comme passeur de migrants, condamné à un an de prison

DECISION Un restaurateur italo-argentin à la retraite, recruté comme passeur de migrants, a été jugé en comparution immédiate au tribunal de Nice. Il écope d’un an de prison

E.M.
— 
Le tribunal correctionnel de Nice (Illustration)
Le tribunal correctionnel de Nice (Illustration) — E. Martin / ANP / 20 Minutes

Lundi, le tribunal correctionnel de Nice a condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, un homme italo-argentin de 71 ans qui s’était fait engager comme passeur de migrants par une organisation italienne. Selon les informations de Nice-Matin, le restaurateur retraité touchait entre 1.500 et 2.000 euros pour effectuer cette mission.

D’après les éléments retrouvés sur son téléphone portable, il aurait fait, depuis le 1er novembre, une cinquantaine de transports avec sa Fiat Panda, immatriculée à Monaco, avec deux migrants à l’arrière et un autre dans le coffre.

Il a été arrêté vendredi dernier avec une de ses amies de 76 ans, qui a, elle, écopé de dix-huit mois de prison avec sursis. Ils ont été tous les deux interdits de territoire français pendant trois ans.