Nice : L’adolescente disparue pendant près de 40 jours dénonce « des faits de viols et de séquestration »

INFO «20 MINUTES» Une jeune fille de 17 ans a disparu à Nice, début janvier, et a été retrouvée récemment près de la gare de Cannes. Le parquet de Nice vient de se dessaisir au profit de celui de Grasse « puisque les faits dénoncés se seraient déroulés, selon la plaignante, à Vallauris », indique le procureur

F.B.
— 
La lycéenne avait disparu le 3 janvier après son départ du domicile familial des Liserons, à l'est de Nice (Illustration)
La lycéenne avait disparu le 3 janvier après son départ du domicile familial des Liserons, à l'est de Nice (Illustration) — O. Ayed

Qu’est-il réellement arrivé à l’adolescente de 17 ans, disparue le 3 janvier 2021 à  Nice et retrouvée près de la gare de Cannes il y a quelques jours ? Le procureur de la République de Nice a annoncé ce mardi à 20 Minutes que la lycéenne a évoqué, face aux enquêteurs, « des faits de  viols, d’agressions sexuelles et de  séquestration ».

« Nous venons de nous dessaisir au profit du parquet de Grasse puisque les faits dénoncés se seraient déroulés, selon la plaignante, à Vallauris », près de Cannes, a précisé Xavier Bonhomme.

Les investigations vont continuer

L’enquête qui avait été confiée à une brigade spécialisée dans les disparitions inquiétantes va donc désormais se poursuivre de l’autre côté du département.

Grâce à des signalements, la famille de l’adolescente avait pu retrouver sa trace près de 40 jours après sa disparition et une intense mobilisation. Plusieurs rassemblements, réclamant de « l’aide » pour la « retrouver » avaient été organisés avec le soutien de la communauté comorienne des Alpes-Maritimes. La police nationale avait publié plusieurs avis de disparition.