20 Minutes : Actualités et infos en direct
MAL-LOGEMENTUn ancien notaire inquiété dans une affaire d’habitat indigne à Marseille

Habitat indigne à Marseille : Un an de prison requis contre un ancien notaire

MAL-LOGEMENTUn ancien notaire, propriétaire d’un immeuble insalubre à Marseille, comparaissait devant le tribunal pour mise en danger de la vie d’autrui
Un logement insalubre dans le quartier de Saint-Mauront à Marseille (illustration).
Un logement insalubre dans le quartier de Saint-Mauront à Marseille (illustration). - M.Ceilles / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Marseille a requis une peine d’un an de prison, à purger sous surveillance électronique, et 50.000 euros d'amende​, contre Pierre-Yves Loiseau un ancien notaire jugé dans une affaire d’habitat indigne dans la deuxième ville de France.

Le procureur a également réclamé la confiscation d’un immeuble, en guise de « signal fort adressé à tous ces investisseurs qui comptent tirer des profits » en louant des logements insalubres ou dangereux. Une amende de 100.000 euros a de même été requise contre la SCI propriétaire du bien immobilier.

Mise en danger de la vie d’autrui

Dans ce cas emblématique des dossiers ouverts par la justice après le drame de la rue d’Aubagne et ces huit morts le 5 novembre 2018 dans l’effondrement d’un immeuble au cœur de Marseille, Pierre-Yves Loiseau, 42 ans, était jugé pour mise en danger d’autrui et refus d’exécuter des travaux dans l’un de ses nombreux biens. En 2013, cinq ans après l’achat d’un immeuble, dans un des quartiers les plus pauvres de Marseille, le bâtiment, aux installations électriques vétustes, était rongé par l’humidité.

A la barre, l’ex-notaire a renvoyé la responsabilité sur les locataires « qui jouent au ballon dans les parties communes et font des barbecues à l’intérieur ». Toujours selon lui, les entreprises envoyées pour les travaux se faisaient voler leur matériel ou voyaient leur travail immédiatement dégradé.

Sujets liés