Rennes : Condamné pour avoir violemment agressé son codétenu, laissé pour mort

PRISON L’individu a été condamné à une peine de cinq ans de prison, dont un avec sursis

J.G.
L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2017 et qui abrite environ 800 détenus
L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2017 et qui abrite environ 800 détenus — C. Allain

Un détenu de 27 ans comparaissait pour violence avec arme mardi devant le tribunal correctionnel de Rennes. Les faits s’étaient déroulés le 8 février 2020, au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin,  comme le rapporte Ouest-France.

Au cours d’une promenade, deux détenus s’étaient violemment battus, l’un étant armé d’un manche à balai et l’autre d’un pic en bois et d’une ceinture. Dans la rixe, le détenu violenté, qui souffrait de schizophrénie, avait reçu une dizaine de coups de pied à la tête.

Il se donne la mort dix mois plus tard

Pendant plusieurs semaines, il avait été placé sous assistance respiratoire avant de retourner en détention, portant toujours les séquelles de l’agression. Il s’était donné la mort dix mois plus tard dans sa cellule.

Lors de l’audience, son agresseur a reconnu les faits, justifiant son acte par une bagarre survenue quelques semaines plus tôt. Le tribunal l’a condamné à cinq ans de prison dont un avec sursis. Il devra par ailleurs indemniser la famille de la victime.