Nice : Un homme interpellé et hospitalisé d’office pour des agressions sexuelles près de la fac de droit

ENQUETE Au total, quatre plaintes ont été déposées

E.M.
— 
La faculté de droit à Nice (Illustration)
La faculté de droit à Nice (Illustration) — Capture d'écran Google maps

Un homme a été interpellé et hospitalisé d’office pour deux affaires d’agressions sexuelles qui se sont passées près de la faculté de droit à  Nice, les 11 et 14 janvier dernier, a indiqué Xavier Bonhomme, procureur de la République de Nice. Il a précisé que « la  garde à vue avait dû être levée après l’expertise psychiatrique qui a conclu à l’abolition de son discernement ». Deux étudiantes avaient porté plainte il y a deux semaines, une après s’être fait attraper la poitrine quand elle marchait dans la rue, l’autre, après un attouchement de la fesse avec la main, trois jours plus tard.

Une enquête est toujours en cours. Deux autres plaintes ont été déposées pour tentative de vol avec violences, vol et viol à la résidence universitaire, Les Collinettes, située à côté de la fac de droit. Un individu a été interpellé mais relâché après sa garde à vue, « disculpé par les éléments de l’enquête », détaille le procureur. Les analyses ADN de l’auteur des agressions sexuelles ont confirmé qu’il n’y avait pas de lien avec les deux dernières séries de faits.