Marseille : Un procès pour trafic de stupéfiants annulé en raison de la lenteur judiciaire

DELAI Un procès sur une affaire de trafic de stupéfiants à Marseille a été annulé au motif que l’audience intervient quinze ans après l’ouverture de l’enquête

M.Cei.
— 
Le tribunal de Marseille
Le tribunal de Marseille — Alexandre Vella / 20 Minutes

Selon une information du Parisien, un  procès ​qui devait se tenir sur deux jours à  Marseille le 17 janvier dans le cadre d’une affaire d’association de malfaiteurs liée au  trafic de stupéfiants a été annulée. La raison ? L’audience se tenait quinze ans après l’ouverture de l’enquête, et les magistrats ont répondu favorablement aux arguments des avocats de la défense, qui plaidaient l’absence de respect du « délai raisonnable ».

Le réseau visé faisait partir des bateaux semi-rigides depuis Cogolin, dans le Var, et Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales, afin de récupérer la marchandise au Maroc et de la livrer en Espagne. Le parquet de Marseille a fait appel de cette décision.