Béziers : Cinq personnes, dont trois mineurs, jugées après une nuit d'Halloween agitée en 2019

PROCES Une école avait été ravagée par un incendie, et des policiers avaient été la cible de jets de projectiles

N.B.
— 
L'école des Tamaris avait été ravagée par les flammes, en 2019
L'école des Tamaris avait été ravagée par les flammes, en 2019 — LODI Franck/SIPA

L’enquête sur l’incendie de l’école primaire des Tamaris, à Béziers (Hérault), dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2019, est close. Le magistrat instructeur a ordonné, dans cette affaire, le renvoi devant le  tribunal correctionnel de deux majeurs, qui seront jugés ce vendredi. Trois mineurs seront quant à eux jugés les 8 et 9 mars.

Certains sont poursuivis pour avoir incendié l’école, ainsi qu’un collège,​ les autres pour des jets de projectiles et pour avoir participé à un guet-apens tendu à des policiers, la même nuit, indique le procureur de Béziers, Raphaël Balland.

Lors de la nuit d’Halloween, en 2019, la sous-préfecture héraultaise avait été le théâtre de plusieurs dégradations par le feu. Particulièrement touchée, l’école des Tamaris, qui avait été ravagée par un incendie. Plusieurs pièces et plusieurs salles de cours avaient été totalement détruites, et les fumées se sont propagées dans la quasi-totalité de l’établissement, provoquant le noircissement de l’ensemble des classes.