Quimper : Prison pour un père qui avait mené une expédition punitive pour récupérer ses enfants

VIOLENCES Plusieurs membres de sa famille ont également été condamnés

J.G.
— 
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Il s’est livré à un véritable déchaînement de violence pour récupérer ses enfants. Un homme de 27 ans et quatre membres de sa famille étaient jugés lundi devant le tribunal  de Quimper pour avoir mené une expédition punitive dans une habitation près de Quimperlé,  rapporte Le Télégramme. Les faits remontent au 23 septembre 2020. Victime de violences conjugales, une jeune femme avait trouvé refuge avec ses trois enfants chez sa tante et son oncle.

Trois jours plus tard, le père des enfants s’était rendu sur place et une vive altercation avait éclaté entre les protagonistes. Le lendemain, le prévenu ainsi que sa copine, sa mère, son petit frère, sa petite sœur et le copain de cette dernière s’étaient de nouveau pointés en pleine nuit devant le domicile.

Cinq ans de prison et le retrait de l’autorité parentale

Armés d’un pistolet à billes, de couteaux, d’une barre de traction et de bombes lacrymogènes, ils avaient d’abord tiré dans le dos de l’oncle avant d’entrer par effraction dans l’habitation. La tante, enceinte de six mois, avait alors été violemment agressée, visée par des tirs et frappée de plusieurs coups de couteau. Après cette expédition punitive, le père avait récupéré de force ses enfants ainsi que leur mère.

Le tribunal l’a condamné à cinq ans de prison et a ordonné le retrait de l’autorité parentale. Les autres membres de la famille ayant participé à cette virée sauvage ont également écopé de peines de prison allant de trois ans ferme à un an avec sursis.