Nice : Trois suspects mis en examen et écroués pour le meurtre d'un jeune homme le soir de Noël

ENQUETE Le 24 décembre dernier, Ermelindo Goncalves Fontes, 24 ans, avait été tué d’une balle en pleine poitrine dans le quartier de Las Planas

E.M.
— 
Police nationale (Illustration)
Police nationale (Illustration) — Mathieu Pattier / Sipa

Dimanche, trois jeunes de 21 et 22 ans, deux Niçois et un Marseillais, ont été mis en examen et écroués pour « meurtre en bande organisée » et « association de malfaiteurs en vue de commettre un crime », a indiqué à 20 Minutes Xavier Bonhomme, procureur de la République de Nice, confirmant une information de Nice-Matin.

Ils sont soupçonnés d’avoir participé au meurtre d’Ermelindo Goncalves Fontes, tué d’une balle en pleine poitrine dans le quartier de Las Planas, au nord de Nice, le soir du 24 décembre 2021.

Un mort lors d’arrestations la semaine dernière

Mercredi dernier, dans le cadre de cette affaire, la police judiciaire de Nice a procédé à plusieurs interpellations sur la voie publique en plein centre-ville. Une opération qui a mal tourné avec la mort d’un homme de 22 ans, qui a reçu une balle d’un des policiers dans la tête. « Un tir accidentel lié aux circonstances de l’interpellation » selon ce qu’a affirmé l’auteur du coup de feu mis en cause devant les enquêteurs.

Il a été mis examen pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ».