Nîmes : Trois ans de prison pour un chauffard qui cumulait les infractions, sa Porsche saisie

VIOLENCE ROUTIERE La liste des infractions est longue : conduite sans assurance, sans permis, refus d’obtempérer, refus de se soumettre au contrôle, prise de nom d’un tiers, port d’arme…

Jérôme Diesnis
— 
Gendarmes et policiers, devant le tribunal de grande instance de Nîmes.
Gendarmes et policiers, devant le tribunal de grande instance de Nîmes. — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme âgé de 25 ans a été condamné mardi à 3 ans et 3 mois de prison par le tribunal correctionnel de  Nîmes.

Cet habitant de la région parisienne a fait semblant de s’arrêter lors d’un contrôle de gendarmerie, avant de brusquement redémarrer lorsque les gendarmes sont sortis de leur véhicule. Les militaires l’ont pris en charge sur 7 kilomètres, d’abord sur l’autoroute A9, puis dans la commune de Gallargues-le-Montueux. Finalement interpellé, il a refusé de se soumettre au contrôle d’alcoolémie et de stupéfiants.

Ecroué à l’issue de l’audience

En état de récidive, il était poursuivi pour plusieurs infractions par le tribunal : conduite sas assurance, sans permis, refus d’obtempérer, refus de se soumettre au contrôle et prise de nom d’un tiers : lors de son contrôle, il a fourni une fausse identité aux militaires. Le tribunal a également retenu le port sans motif légitime de son arme.

Il a été écroué à l’issue de l’audience et sa voiture, une Porsche, a été saisie à la demande du juge.