Rennes : Un homme jugé aux assises pour l’empoisonnement d’une jeune femme

PROCÈS Âgée de 25 ans, la victime était décédée en octobre 2019 à Vitré après avoir ingéré une forte dose de méthadone

J.G.
— 
La salle d'audience principale de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes.
La salle d'audience principale de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

EDIT: La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine a condamné mercredi l'accusé à 18 ans de réclusion criminelle. 

Il est accusé d’avoir empoisonné avec préméditation une jeune femme dans la nuit du 2 au 3 octobre 2019 dans un centre d’hébergement et de réinsertion à Vitré (Ille-et-Vilaine). Un homme de 35 ans, sans domicile fixe, est jugé depuis lundi devant  la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine à Rennes.

Le soir du drame, plusieurs résidents du centre s’étaient retrouvés dans une chambre pour partager de l’alcool et des produits stupéfiants, relate Le Télégramme. Au cours de la soirée, l’accusé aurait fait prendre « cinq ou six cachets de méthadone » à la victime, une dose potentiellement mortelle.

L’accusé a reconnu les faits avant de se rétracter

La jeune femme avait ensuite regagné sa chambre avant d’être découverte en arrêt cardiorespiratoire le lendemain matin par son compagnon. Les secours n’avaient pas réussi à la réanimer.

Interpellé quelques jours plus tard alors qu’il avait pris la fuite, l’accusé a dans un premier temps reconnu avoir empoisonné volontairement la jeune femme avant de se rétracter et de charger un autre individu. Le verdict est attendu mercredi en fin de journée. L’individu encourt la réclusion criminelle à perpétuité.