Strasbourg : Huit mois de prison ferme pour des milliers de messages et d’appels malveillants adressés à son ex-conjointe

TRIBUNAL Le prévenu est également entré en contact avec la victime, malgré son contrôle judiciaire

L.S.
— 
Le tribunal de grande instance de Strasbourg.
Le tribunal de grande instance de Strasbourg. — B. Poussard / 20 Minutes.

La victime est « traumatisée, terrifiée ». Pendant près de deux mois, entre septembre et novembre 2021, un homme de 33 ans a adressé près de 2.500 messages haineux et d’appels malveillants à son ex-compagne, ce qui lui a valu un contrôle judiciaire. Pas suffisant pour le stopper, puisqu’il est allé à la rencontre de la victime douze jours plus tard. Il a été condamné ce jeudi à huit mois de prison ferme sous bracelet électronique par le tribunal correctionnel de Strasbourg,  relatent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

A la barre, le prévenu a indiqué « ne pas se reconnaître », évoquant « des sentiments » pour la victime tout en lui écrivant vouloir « lui pourrir la vie ». Outre sa peine de prison ferme, il est soumis à une obligation de se soigner et à une interdiction d’entrer en contact avec son ex-conjointe.