Lyon : Deux hommes jugés pour avoir violé et séquestré deux jeunes femmes dans un bar à chicha

PROCES Quatre ans après les faits, le procès s’ouvre ce mardi à huis clos à la cour d’assises du Rhône

J.Lau.
— 
Le procès va se tenir à huis clos à la cour d'assises du Rhône, à Lyon.
Le procès va se tenir à huis clos à la cour d'assises du Rhône, à Lyon. — ALLILI MOURAD/SIPA

Programmé en septembre dernier, un procès avait été renvoyé au 11 janvier à la cour d’assises du Rhône, en raison du malaise cardiaque d’un des deux accusés, au terme de la première journée d’audience. Quatre jours de procès s’ouvrent donc de nouveau à huis clos, ce mardi à Lyon, sur demande des deux jeunes victimes.

L’affaire a plus de quatre ans, et concerne la séquestration et les viols subis par deux jeunes femmes, dans un bar à chicha du 9e arrondissement de Lyon. Durant cette nuit du 4 novembre 2017, celles-ci avaient été violées à plusieurs reprises, sous la menace d’une paire de ciseaux, et avaient été forcées à consommer de la cocaïne et de l’alcool. Les deux accusés de 39 et 46 ans, parmi lesquels figure l’organisateur de la soirée, seront fixés sur leur sort vendredi, jour du verdict.