Roubaix : Le maire devant la justice pour détournement de fonds publics par négligence

PROCES Après sa récente condamnation pour escroquerie, le maire de Roubaix, Guillaume Delbar, doit être jugé pour le financement litigieux d'une association

20 Minutes avec AFP
— 
Guillaume Delbar, maire de Roubaix, dans le Nord. (Archives)
Guillaume Delbar, maire de Roubaix, dans le Nord. (Archives) — M.Libert/20 Minutes

Le 1er février prochain, le maire (DVD) de Roubaix, Guillaume Delbar, sera jugé à Lille pour « détournement de fonds publics par négligence » dans le cadre d’une affaire de subvention d’une association accusée de  prosélytisme religieux, a-t-on appris, ce vendredi, de sources concordantes confirmant une information de La Voix du Nord.

Guillaume Delbar doit comparaître au côté de trois dirigeants de l’association roubaisienne de soutien scolaire « Ambitions et initiatives pour la réussite » (AAIR), a-t-on appris auprès du parquet de Lille. Ces derniers, dont le président et le trésorier, seront jugés pour « abus de confiance », a précisé le parquet. Ils avaient été placés deux jours en garde à vue en novembre, avait à l’époque indiqué une source proche du dossier.

Non-respect « des valeurs républicaines et du principe de laicité »

Amine Elbahi, originaire de Roubaix, avait alerté la préfecture du Nord en octobre 2020 sur cette association, l’accusant de dispenser des « cours coraniques » alors qu’elle était financée par l’argent public. Il avait aussi écrit un courrier au maire de la ville, mettant en avant que « plusieurs indices permettent de comprendre que cette association ne respecte pas les valeurs républicaines et le principe de laïcité ».

Contactée, la préfecture du Nord, qui avait diligenté une enquête administrative en 2020 sur cette affaire, n’a pas souhaité communiquer. L’avocat de Guillaume Delbar s’est également refusé à tout commentaire.