Belfort : Condamné pour avoir exhibé une pancarte avec des signes nazis pendant une manifestation anti-pass sanitaire

ACCUMULATION Le quinquagénaire avait aussi tenter de voler l’arme d’un policier, avant de donner une fausse identité aux forces de l’ordre

T.G.
— 
Une manifestation anti-pass sanitaire, ici à Nice (illustration).
Une manifestation anti-pass sanitaire, ici à Nice (illustration). — E. Martin / ANP / 20 Minutes

Les faits remontent au 18 septembre, à Belfort. Ce samedi-là, pendant une manifestation  anti-pass sanitaire, un homme tente d’abord d’ouvrir le coffre d’une voiture de police, puis de voler l’arme de service d’un membre des forces de l’ordre. Sans succès, le quinquagénaire est retrouvé plus tard alcoolisé avec une pancarte « Macron ton pass passe pas » doublée de références nazies, selon  L'Est Républicain.

Placé en cellule de dégrisement, il a ensuite donné un faux nom aux policiers, refusé de donner ses empreintes et de signer des documents. Près de quatre mois plus tard, l’homme était jugé à Belfort mercredi. Il a été condamné à 1.000 euros d’amende ainsi que quatre mois de prison avec sursis.